Marine Mane
Recherche / Incubation / Création

Expérimentation

Posted on 6 avril 2013 0 comments

 

Préambule : pour une extension des Laboratoires de Traverse

Grâce au concours de la région Champagne-Ardenne, de la ville de Reims et de la DRAC Champagne-Ardenne, Marine Mane, metteure en scène, a pu lancer  les Laboratoires de Traverse, soutenus au titre de créations pour sa compagnie.
LABORATOIRES DE TRAVERSE* : Sessions d’expérimentations collectives sans obligation de résultat, rassemblant autour d’un même thème des artistes de tous horizons, convaincus que la mutualisation des pistes et enjeux de travail viendra enrichir leurs recherches personnelles.
SITE DES LABORATOIRES http://labs.compagnieinvitro.fr/
LA PRESSE EN PARLE : Le magazine Stradda de février 2016.
Télécharger le dossier des Laboratoires de traverse

* ATTENTION :
Le Labo n’est pas un stage : un intervenant guide les participants en proposant des pistes et autres protocoles d’expérience, mais chacun est libre de suggérer des voies/voix qui lui sont propres, et fortement incité à faire valoir son point de vue ou ses questionnements.
La richesse du labo nait de la multiplicité des points de vue. Chacun repart ensuite avec la liberté de s’approprier les matières explorées, pour les creuser dans le cadre de ses recherches personnelles.
* Pour ces raisons, le Labo n’est pas payant. Les participants ne sont pas payés non plus. Ils prennent en charge leur déplacement, leur logement, et leur repas du matin et du soir. Les repas collectifs du midi sont pris en charge par la compagnie In Vitro.
Le Labo n’est pas une audition déguisée. Il peut générer des affinités électives, des rencontres fructueuses, des envies de collaboration, voire des projets à plusieurs. Mais la compagnie In Vitro n’est en aucun cas à la recherche d’une distribution.
Le Labo n’est pas de la famille de l’action culturelle, ou de l’expérimentation collective soumise à présentation publique. L’idée est de défendre dans le domaine de la création artistique le principe de recherche fondamentale (à ne pas confondre avec la recherche appliquée). Le Labo est donc sans obligation de résultat (si ce n’est de participer à l’enrichissement de tous et de chacun). Le seul rendu sera matérialisé par une trace écrite (voire sonore, ou vidéo) prise en charge par Cathy Blisson, en complicité avec tous les protagonistes du Labo.

visuel_labos_3

Les laboratoires de traverse, état d’esprit et mode d’emploi

Désireuse de replacer la recherche au coeur de l’acte de création, Marine Mane, metteure en scène et directrice artistique de la compagnie In Vitro réunit une à deux fois par an depuis 2012 une quinzaine d’artistes de toutes disciplines pour une semaine d’explorations collectives. Sur les indications d’un intervenant, qui permet d’orienter la recherche en proposant des expériences particulières, chaque participant est invité à s’approprier le thème proposé.
Sans obligation de résultat pour les artistes participants, ainsi libres de se consacrer sans réserve à des expérimentations trop souvent contrecarrées par les impératifs de monstration, ces temps de recherche laissent néanmoins une trace. Un rendu textuel (voire hypertextuel), assuré par la présence d’un tiers : Cathy Blisson, journaliste spécialisée dans la couverture des formes culturelles multidisciplinaires, assistant en tant que témoin à l’intégralité du processus. Après un nécessaire temps d’incubation à l’issue des sessions, cette dernière livre, au travers d’un blog dédié, son regard personnel sur les moments ainsi traversés. Une oeuvre écrite, in progress, permettant de prolonger la réflexion, tout en constituant une archive subjective de l’objet Laboratoire.
Des temps de rencontres pourront être imaginés autour de chaque Laboratoire de Traverse, afin d’ouvrir l’objet des recherches au public des lieux qui les accueillent, et/ou fédérer ces derniers autour de la nécessité de processus de recherche déconnectés des logiques du marché.

Labo#8, du 5 au 9 décembre 2016 « Créer en (dé)jouant les contraintes » 
Intervenante : Angela Laurier, contorsionniste et metteure en scène. la Fileuse, friche artistique de la ville de Reims. En partenariat avec le CNAC.
« C’est un mot récurrent dans la bouche des artistes, un mot qui semble peser de plus en plus lourd dans le contexte actuel : contrainte. Les chemins de la création sont pavés desdites contraintes, qu’elles soient politiques ou financières, techniques ou interpersonnelles, intimes ou collectives…
Comment détourner, déjouer, remettre en jeu ces contraintes en série, pour éviter de se laisser submerger ou empêcher par elles ? Comment changer de point de vue de façon à en faire le moteur d’une nouvelle machine à penser et créer ?
Pour ce 8e laboratoire de traverse, ouvert à toutes les têtes chercheuses (metteur.e.s en scène, chorégraphes, interprètes, circassien.n.e.s, plasticien.n.e.s, musicien.n.e.s, universitaires ou autodidactes de la pensée…), la compagnie In Vitro vous propose de venir avec vos propres contraintes, (au nombre de une à cinq), et de les remettre en jeu chaque jour au sein de binômes interdisciplinaires. Le soir, les différents binômes seront appelés à présenter le fruit de leur recherche du jour au reste de l’équipe. »
Labo#7, hiver 2015. « Transe, Transcendance, Transe en danse ? ».
Intervenants : Milena Gilabert (danseuse-chorégraphe). Le nouveau relax, scène conventionnée de Chaumont. En partenariat avec le CNAC.
Labo#6, printemps 2015. « Ton sexe sur un plateau ».
Intervenant : Anne Quentin (journaliste, performeuse). La Ferme du buisson.
Labo#5, décembre 2014. « L’autoportrait mis en jeu ».
Intervenant: Philippe Ulysse (metteur en scène). La Fileuse, friche artistique de la ville de Reims.En partenariat avec le CNAC
Labo#4, novembre 2013. « Trajets et trajectoires ».
Intervenants : Gaël Depauw. Dans le cadre du programme européen PASS à la Brèche, Pôle National des arts du cirque de Basse Normandie, Cherbourg.
Labo#3, juin 2013. « Du corps à la fiction ».
Intervenants : Milena Gilabert (danseuse-chorégraphe) et Marine Mane (metteur en scène). La Fileuse, friche artistique de Reims.
Table ronde, septembre 2012. « Repenser le laboratoire comme démarche de création. Qu’est ce que réfléchir collectivement ? »
Avec  : Marine Mane, Cathy Blisson, Alexandre Fray, Miléna Gilabert, Mélanie Perrier,  chorégraphe (Cie2minimum) et directrice du Laboratoire du Geste (UMR/CNRS Institut Acte, Paris 1), Yveline Rapeau, (directrice de La Brèche, à Cherbourg),Philippe Le Goff (directeur de Césaré, Centre National de Création Musicale), à Reims. Pauline Quantin (Chef de projet Friche artistique, à Reims). 
Labo#2, septembre 2012. « Du sens du mouvement à l’espace haptique ».
Intervenant: Miléna Gilabert, danseuse. La Fileuse, friche artistique de Reims. 
Labo #1, mai 2012 : « Manipuler par corps ».
Intervenants : Alexandre Fray (acrobate). La Fileuse, friche artistique de Reims.

Appel à candidatures :

la compagnie In vitro propose à une quinzaine d’artistes, créateurs, chercheurs de toutes disciplines, de s’octroyer 5 jours de recherche pure. Merci aux aspirants laborantins* fraîchement intrigués de bien vouloir se manifester auprès de marinemane@gmail.com.

 

Leave a Reply